Justice des mineurs : du tribunal au diplôme de cuisine

Classés dans :

Le 26 septembre 2019, une dizaine de jeunes pris en charge par la justice ont reçu de manière solennelle leur titre professionnel « cuisine et service en salle », à Créteil (94). Une consécration pour eux après une année de formation intensive au restaurant d’application « Du soleil plein l’assiette » de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ).

Au début de chaque année scolaire, ils sont 12 à pouvoir intégrer les formations dispensées par l’unité éducative d’activités de jour (UEAJ) de Créteil (94), appelée communément restaurant d’application « Du soleil plein l’assiette » .

Pendant une année, les jeunes sont encadrés par deux professeurs techniques et des éducateurs. Ils sont confrontés à des situations professionnelles réelles, que ce soit le midi lors de l’ouverture du restaurant à la clientèle ou lors de prestations extérieures.

Pour obtenir leur précieux sésame, chaque jeune doit valider quatre modules, en passant devant les yeux exigeants mais bienveillants d’un jury composé de professionnels de la restauration.

Avec une validation de la formation dans le courant de l’été, le restaurant attend la rentrée pour organiser sa traditionnelle remise de diplômes et montrer ainsi l’exemple à la nouvelle promotion qui vient tout juste de commencer l’année.

 

Un travail de qualité gustatif et éducatif

Les diplômes ont été remis aux jeunes par Madeleine Mathieu, la directrice de la PJJ. L’occasion pour elle de souligner le travail de qualité mené, tant d’un point de vue gustatif qu’éducatif dans ce restaurant d’application. "Ce qui est confirmé par la présence nombreuse d’anciens jeunes pris en charge", a-t-elle souligné dans son discours.

 

Un tremplin vers l’emploi

En cinq ans, 54 jeunes ont reçu un titre professionnel, leur permettant des insertions couronnées de succès, en centre de formation d’apprentis (CFA) par exemple, ou directement en emploi. Certains opèrent désormais en restauration collective ou dans des restaurants, y compris auprès de chefs reconnus.

Vous voulez déguster un repas de qualité à un coût réduit ? Rendez-vous dans l’un des restaurants d’application de la protection judiciaire de la jeunesse.

 

Crtédits photo : MJ/DR