Sensibiliser les étudiants au métier de magistrat

Classés dans :

Une convention visant à sensibiliser les étudiants au métier de magistrat et à promouvoir la mixité a été signée le 16 juin 2019 à la CA.

Crédits : MJ/DRPas moins de 5 partenaires ont signé cette convention le 16 juin 2019 : la cour, le TGI de Versailles, l’UVSQ, Madame Isabelle Rome, Haute Fonctionnaire à l’égalité Femme/Homme et Madame Catherine Mathieu, sous-directrice des ressources humaines de la magistrature qui représentait la DSJ.

Il s’agit d’une première au plan national.

Madame ROME,  en sa qualité de représentante du Ministère de la Justice, porte un plan expérimental destiné à sensibiliser les étudiants de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en Yvelines au métier de magistrat, tant à la cour qu’au TGI de Versailles, et à favoriser la mixité et la diversité du recrutement.

Ainsi l’UVSQ s’engage, de son côté, à accueillir les magistrats de la cour et du TGI de Versailles pour présenter leurs fonctions et la diversité des missions des magistrats aux étudiants lors d’évènements dédiés,  tous niveaux confondus.

Exemple la rencontre du 25 mars : http://intranet.justice.gouv.fr/site/portail/hte-fonctionnaire-egalite-f-h-16438/actualites-16439/il-ne-faut-jamais-se-dire-je-ny-arriverai-jamais–115635.html

La cour d’appel et le TGI de Versailles se sont, en ce qui les concerne, engagés à proposer, dans la limite de leur capacité d’accueil, des stages aux étudiants, notamment à ceux de licence 2 et 3 désireux de réaliser leur Projet personnel étudiant (PPE) au sein d’une juridiction.

Ainsi, la cour d’appel a déjà accueilli deux « couples » de stagiaires (une étudiante et un étudiant à chaque fois) : le premier du 3 au 14 juin (Michel et Laetitia), le deuxième du 24 juin au 5 juillet (Jade et Pierre).

Dans ce cadre, les stagiaires étudiants ont suivi l’activité juridictionnelle de la cour en assistant à de nombreuses audiences et en échangeant régulièrement avec les présidents de chambres et les conseillers. Au fil des jours, ils se sont également familiarisés avec le fonctionnement quotidien d’une cour (assistance à une AG plénière, participation à des réunions de travail, rencontre avec des assistants de justice et des élèves avocats etc…).

Un trait d’union, en quelque sorte, entre le monde universitaire et le monde judiciaire.

D’autres sessions de stage sont naturellement prévues à compter de la rentrée.

Crédits : MJ/DR

C’est dans une ambiance très conviviale que cette convention a été signée.

 

Crédits : MJ/DR

Étaient présents de gauche à droite :

– le Premier Président de la Cour d’appel de Versailles, Monsieur Bernard Keime-Robert-Houdin

– Mme Isabelle Rome, Haute-fonctionnaire à l’égalité Femme / Homme

– M. Christophe Mackowiak, président du TGI de Versailles

– Mme Catherine Mathieu, sous-directrice des ressources humaines de la magistrature qui représentait le directeur des services judiciaire

– Mme Victoire Lasbordes de Virville, Maître de conférences à la Faculté de droit et de science politique de l’Université de Versailles-Saint-Quentin, qui représentait madame le Doyen

– Mme Maryvonne Caillibotte, procureur de la République près le TGI de Versailles

– M. Marc Cimamonti, procureur général près la cour d’appel de Versailles

Crédits : MJ/DR

Jade et Pierre ont effectué leur stage de 15 jours à la CA du 24 juin au 15 juillet. Ils ont particulièrement apprécié la qualité de l’accueil et les échanges avec les présidents de chambre et les conseillers.